Maceo Parker, The James Hunter Six, Charles Pasi au Monte-Carlo Jazz Festival 2013

 
 

Le Groupe Monte-Carlo SBM a le plaisir d’accueillir Maceo Parker, The James Hunter Six et Charles Pasi  sur la scène de l’Opéra Garnier de Monte-Carlo le samedi 30 novembre 2013 dans le cadre du Monte-Carlo Jazz Festival !

Maceo Parker
 

 Maceo Parker« 2% jazz, 98% funky stuff !» telle est l’imparable alchimie de sa musique. Un son immédiatement reconnaissable, une figure emblématique du groove, Maceo Parker est un pilier de l’histoire de la funk music et de la soul. Homme de confiance, à la scène, de James Brown, George Clinton ou encore Prince, remarquable saxophoniste (ténor et baryton), c’est une légende vivante. À l’instar de ses parrains, Maceo Parker est une bête de scène, revisitant les classiques du genre, inévitables et irrésistibles, et offrant aussi ses nouvelles compositions, dans la plus pure tradition du R’N’B et de la dance music. La voix familière de son sax est indissociable de l’histoire du funk.

 

 

 

 

 The James Hunter Six

 

The James Hunter Six

Il a accompagné des légendes comme Aretha Franklin, Etta James ou encore Willie Nelson et s’est affirmé comme l’un des plus grands artistes soul contemporains. Le chanteur de Rhythm & Blues anglais James Hunter fut d’abord ouvrier le jour et Howlin’ Wilf (son nom de scène) la nuit. Repéré par Van Morrison, il l’accompagnera plusieurs années au début des 1990’s. Sa vision anglaise des soulmen américains, la fidélité de ses re-créations préfigurent largement la démarche d’Amy Winehouse ou de Duffy. « People Gonna Talk » (2006) et « The Hard Way » (2008) nous replongent dans l’ambiance des fifties et des sixties. Son cinquième album « Minute By Minute » paru en 2013 est produit par Gabriel Roth, fondateur de Daptone Records.

 


Charles Pasi
 

 Charles Pasi« Charles Pasi, musicien prometteur, une petite main haute couture… » écrit Bernard Loupias du Nouvel Obs. Un latin aux yeux ravageurs qui chante comme un noir américain et joue aussi bien des mélodies jazz que rock.

 

Charles Pasi est franco-italien. Et s’il a grandi à Paris, il a également passé beaucoup de ses étés outre-Atlantique à écouter Miles Davis, Otis Redding, Ray Charles ou Bob Dylan qui ont forgé son identité. De la musique qui vient des tripes. Lorsqu’il commence la musique à 17 ans, Charles Pasi ne choisit pas une guitare électrique mais… un harmonica.

 

Ne cherchez pas à cataloguer Charles Pasi, ce doux rêveur observe autant le passé que le présent pour mieux construire et comprendre le futur. Ecoutez, vous comprendrez.

 
 

 

Samedi 30  novembre 2013
Salle Garnier, Opéra de Monte-Carlo – 20h30
Ouverture des portes dès 20h00 

Tarif unique : 70 €

 
 

Informations / Réservations :
T. (377) 98 06 36 36 
de 10h à 19h, 7j/7 
 

 

 

> Réserver en ligne  

 

 

 

MonteCarloBeach-hotel

 Prolongez l’expérience Monte-Carlo en profitant de nos packages et offres spéciales dans l’un de nos hôtels Monte-Carlo SBM et bénéficiez de nombreuxavantages exclusifs !