Marcel Ravin vs Stanislas Wawrinka

 
 

 

Marcel Ravin s’échauffe à petites foulées en attendant sa guest star du jour… tablier noué à la taille, veste ajustée, dans la cuisine du restaurant Blue Bay, il attend l’arrivée d’un nouveau sportif à affronter… Après Nico Rosberg, Jérémy Toulalan, Romain Grosjean, le chef à 1 étoile accueille le joueur classé numéro 4 mondial, le Suisse élu sportif de l’année 2015, le tennisman au revers de feu… Stanislas Wawrinka !

 


Stan Wawrinka revêt le tablier 

Dès son arrivée, Stan semble très à l’aise sur ce court aux murs d’inox… Tandis que Marcel annonce la recette du jour, on constate que le sportif est déjà prêt à ce duel gourmand! Il avoue être féru de bonne gastronomie et préférer le salé au sucré… Le match promet une belle rencontre! 

Risotto aux asperges et émulsion maracudja: le chef étoilé ouvre le set en précisant que le risotto sera monté à l’avocat. Pas de matière grasse, mais plutôt du végétale. Stan Wawrinka acquiesce. 

 

Premier Service 

C’est parti pour 30 minutes intenses : Wawrinka, Ravin… Ravin, Wawrinka… Le regard bascule à une vitesse folle pour suivre le rythme imposé par le Chef. 

Taille des légumes pour le bouillon, puis le tennisman s’empare des asperges à éplucher tandis que Ravin lance la cuisson du risotto. 

Marcel Ravin semble surpris lorsque le chef du jour prend le lead avec assurance et intérêt! D’un coup droit maîtrisé, Stan assure la relève sur la cuisson du riz. D’un revers de main, Marcel Ravin décide de nourrir le risotto de son arme secrète : l’avocat… Les deux passionnés, à cette étape du service, sont satisfaits de leur jeu. Le score sera excellent.

 

Balle de break

Changement de position, le binum se place stratégiquement au pass pour l’étape du dressage. Un travail d’équipe sans filet!

Tandis que Stan dépose le risotto dans les assiettes, Marcel offre un dernier joli coup en dévoilant sa multitude d’herbes aromatiques. Le plat est agrémenté de pousses et fleurs insolites que le tennisman prend plaisir à sélectionner minutieusement.  

Face à cet effort, les deux hommes sont prêts à déguster la victoire. 

Un mot pour le 4ème mondial: « Excellent »!

Et le Directeur Général du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort, Frédéric Darnet, en tant qu’arbitre du match, pourra le confirmer! 

Marcel Ravin peut avoir le sourire face à ce public de journalistes venu couvrir l’événement…

Encore un sportif de haut niveau conquis par la cuisine du chef martiniquais!