Monte-Carlo Beach

 

Légende des années 1930, le Monte-Carlo Beach est une parenthèse de rêve et d’insouciance où se conjuguent harmonieusement légèreté glamour des Années folles et modernité épurée de l’Art déco. Revisité en 2009 par l’architecte designer India Mahdavi, cet établissement s’impose comme l’un des fleurons de Monte-Carlo Société des Bains de Mer.

Naissance et renaissance d’un mythe

Inviter les estivants à goûter aux joies et bienfaits des bains de mer, à profiter de la douceur de vivre de la Riviera, telles sont les intentions de René Léon, administrateur de Monte-Carlo Société des Bains de Mer, lorsqu’il confie à Roger Séassal, en 1928, la construction d’un hôtel « les pieds dans l’eau ». L’architecte le prend au mot en érigeant un palace aux allures de villa californienne dont les sages proportions et les lignes élégantes épousent l’arrondi naturel de son promontoire rocheux, offrant un panorama exceptionnel sur la Grande Bleue. Sitôt inauguré, le Monte-Carlo Beach devient le rendez-vous d’une élite intellectuelle et culturelle en effervescence. Un succès qui doit beaucoup à la sémillante chroniqueuse américaine Elsa Maxwell, reine mondaine au carnet de bal richement fourni, alors en charge de ce que l’on n’appelle pas encore les « relations publiques ». Le mythe est né… C’est dans le respect de cette ode méditerranéenne « chantée » soixante-dix ans plus tôt que la célèbre décoratrice India Mahdavi investit le Monte-Carlo Beach en 2009 pour en raviver le faste d’antan, y déroulant une romance chic et intemporelle fidèle à l’esprit Riviera et aux airs de dolce vita.

Bien manger, bien vivre, bien-être

C’est pour rendre hommage à Elsa Maxwell que la table de l’hôtel a repris le nom de cette personnalité liée à jamais à l’histoire du Monte-Carlo Beach. Porté par le talent et la créativité de son chef étoilé Paolo Sari, l’Elsa est le premier restaurant étoilé 100 % bio certifié par Ecocert de la Côte d’Azur. Et sa carte de dérouler une gastronomie authentique et de saison, issue de la production locale. Le chef Sari sait varier les plaisirs et l’établissement propose également des alternatives. A La Pizzeria, vous dégusterez, face à la mer, de délicieuses pizzas cuites au feu de bois. A La Vigie, vous savourerez des trésors exquis venus du large. A moins que vous n’optiez pour Le Deck et son ambiance très « club », façon brasserie méditerranéenne. Reste que cette philosophie de vie 100 % bio insufflée par le chef Sari depuis les cuisines de l’Elsa imprègne aujourd’hui l’ensemble du Monte-Carlo Beach, des fondations jusqu’à la toiture. Un engagement green éco-responsable intransigeant en faveur d’un tourisme durable qui lui a valu en 2014 l’obtention très convoitée de la certification Green Globe.

Dans la quiétude d’une villégiature de luxe

Pousser les portes du Monte-Carlo Beach, c’est donc la promesse d’un séjour privilégié entouré d’une équipe soucieuse de vous apporter un service sur mesure. Excellence et volupté y côtoient quiétude et intimité… Que ce soit au bord de sa piscine miroir olympique à l’eau de mer – chauffée à 24°C et filtrée à l’ozone, de sa plage privée ourlée de ses coquettes cabines de toile rayée, de bungalows et de solariums. Ou encore d’un de ses cabanons disséminés ici et là à l’ombre des pins d’Alep. Et alors que vos enfants s’amusent au Marmorata Club, offrez-vous un moment de plénitude signé La Prairie ou Ymalia 100 % biologique au spa du Monte-Carlo Beach. De quoi goûter au bonheur retrouvé du farniente.