Joël Garault

 

« La cuisine est une passion et, comme toutes les passions, elle se cultive », déclare Joël Garault.

Joël Garault

Né en 1955 à Loudun – Commune de la Vienne – il s’est dévoué dès sa jeunesse à l’art culinaire. Il commence son apprentissage à l’âge de 15 ans à Tours. En 1973, il est aux côtés du Chef Christian Willer à l’Hôtel Hermitage de La Baule.

 

Les bases de sa technique vont être jetées dès lors. Celui qu’il considère comme son maître à penser lui fera découvrir le sens du travail bien fait et de l’organisation en lui enseignant l’aptitude au travail.

 

Puis tout s’enchaîne très vite. En 1978, toujours avec le même Chef, il séjourne à Courchevel. En 1981, Joël Garault franchit un pas décisif en ouvrant à Limoges un restaurant gastronomique « Le Palais des Bénédictins ». Deux ans plus tard, il est Chef au « Château des Bézards » à Nogent sur Vernisson.

 

En 1985, il est à nouveau avec le Chef Christian Willer au restaurant « La Palme d’Or » à l’Hôtel Martinez de Cannes où il décrochera sa première étoile au Guide Michelin. En 1988, « La Réserve » l’accueille à Beaulieu.

 

Le rapprochement avec la Principauté de Monaco constitue un grand attrait et c’est en 1991 que la Société des Bains de Mer lui ouvre les portes du restaurant « La Coupole » de l’Hôtel Mirabeau qui possède une étoile au Guide Michelin.

 

Durant sept années, Joël Garault s’acharnera à développer la référence gastronomique de « La Coupole » en Principauté et à travers le monde (Liban, Thaïlande, Etats-Unis, Arabie Saoudite, Angleterre, Japon, Ecosse, Suisse, Espagne).

 

Au 1er décembre 1998, l’opportunité lui est offerte par la Société des Bains de Mer de prendre la direction des cuisines de l’Hôtel Hermitage à Monaco, l’un des plus beaux fleurons hôteliers de la région. Ce nouveau challenge le stimule et, avec avidité mais sans désordre, il oeuvre pour une reconnaissance gastronomique digne de la classe de l’hôtel. Un nouveau restaurant de poissons « LE VISTAMAR » a ouvert ses portes en avril 1999 et a obtenu une étoile au Guide Michelin l’année suivante.

 

Sa cuisine rend un hommage de tous les jours aux produits de saison, pour offrir le maximum de saveur au meilleur moment. « Pourquoi faire compliqué alors que la simplicité exige une maîtrise de tout instant, instant de cuisson, de goût, de finition et enfin de dégustation » dit-il. De la sorte, il souhaite réapprendre à sa clientèle le goût des choses vraies, les senteurs d’autrefois et faire triompher les produits que Dame Nature nous donne.

 

« Je dirai que la cuisine doit avoir du caractère, être agréable à l’œil et, enfin, avoir le respect des divers composants qui font une recette ». Une superbe définition qui caractérise à merveille la gastronomie de Joël Garault.

 

Découvrez son univers sur Facebook

 
 
http://fr.montecarlosbm.com/wp-content/themes/sbm