Patrimoine

 

Sur le Rocher (vieille ville) :

  • Le Palais Princier
    Construit sur l’emplacement d’une ancienne forteresse, il abrite notamment une galerie à l’italienne, dite d’Hercule, longeant les grands appartements, la Salle du Trône, la Chapelle Palatine construite au XVIIe siècle et la Cour d’Honneur dans laquelle ont lieu les concerts de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, chaque été.  
  • Les vieux Remparts et les ruelles de Monaco-Ville
    Sur le Rocher, se trouve la vieille ville caractérisée par l’étroitesse des ruelles, les passages voûtés et les maisons anciennes qui présentent de nombreux linteaux sculptés.  
  • La Cathédrale de Monaco
    Construite en 1875, elle abrite les sépultures des Princes défunts. A l’intérieur est exposé un retable du peintre niçois Louis Brea, datant de 1500.
  • La Chapelle de la Miséricorde
    Construite en 1639, elle fut le siège de la Confrérie des Pénitents Noirs. On peut y admirer notamment un Christ en bois sculpté par le Monégasque François-Joseph Bosio, sculpteur officiel de Napoléon 1er.
  • Le Musée de la Chapelle de la Visitation
    Cette chapelle baroque du XVIIe siècle permet de découvrir une partie de la collection d’œuvres d’art sacré de Mme Barbara Piasecka-Johnson et notamment des toiles de Rubens, Zurbaran…  
  • Le Musée des Souvenirs Napoléoniens et la Collection des Archives Historiques du Palais
    Il présente une collection de plus de mille objets sur le Premier Empire et des documents sur la passé de la Principauté (Charte d’indépendance signée par Louis XII, lettre de Louis XIV…)  
  • Le Musée Océanographique
    Ce temple de la mer, inauguré en 1910 par son fondateur, le Prince Albert 1er, est célèbre dans le monde entier par ses collections, mais surtout par ses aquariums dont le fameux « Lagon aux requins » inauguré en 2001.

A Monte-Carlo :

  •  L’Opéra Garnier
    Inaugurée en 1879, la Salle Garnier, témoignage du style Belle Epoque, a été et reste le lieu de créations lyriques internationales.  
  • Le Musée National
    Installé dans la villa Sauber, il héberge une collection de poupées et automates du XIXe siècle réunie par Madeleine de Galéa.  
  • Le Jardin Japonais
    Ce jardin de 7000 m2, conçu par l’architecte japonais Yasuo Beppu, a été inauguré en 1994. Lieu calme et serein, il allie la pierre, les plantes et l’eau dans une véritable harmonie.

A la Condamine :

  •  L’église Sainte-Dévote : Construite avant 1070, restaurée au XVIe siècle puis à nouveau au XIXe, elle est dédiée à la Sainte Patronne de Monaco.

Moneghetti – Jardin Exotique :

  • Le Jardin Exotique
    Inauguré en 1933, il regroupe plusieurs milliers d’espèces de plantes dites « succulentes ». Dans l’enceinte de ce jardin, à 60 mètres sous terre, les visiteurs peuvent également découvrir les salles de la Grotte préhistorique de l’Observatoire. Le site du Jardin Exotique accueille également le Musée d’Anthropologie préhistorique. Riche d’une série de sépultures provenant des alentours de la Principauté, ce musée, fondé en 1902 par le Prince Albert 1er, retrace le jalon les plus marquants de l’histoire de l’humanité.

A Fontvieille :

  • Exposition de la Collection de Voitures Anciennes de S.A.S. le Prince Souverain
    On peut y découvrir une centaine de véhicules automobiles de tous âges issus des plus grandes firmes d’Europe et d’Amérique ainsi que six carrosses.
  • Le Musée des Timbres et des Monnaies
    Ce musée a ouvert ses portes en 1996 pour mettre en valeur les timbres et monnaies de la collection privée de S.A.S. le Prince Rainier III.
  • Le Musée Naval
    Il regroupe une collection de plus de 180 maquettes de navires de tous âges, dont certaines dépassent plusieurs mètres.
  • Le Parc de Fontvieille et la Roseraie Princesse Grace
    Ce magnifique parc d’une superficie de 4 ha englobe la Roseraie Princesse Grace, inaugurée en 1984. Il compte quelque 4000 rosiers dont plus de 150 variétés sont l’œuvre des meilleurs spécialistes mondiaux.
  •  Le Chemin des Sculptures
    A l’initiative de S.A.S. le Prince Souverain, la Principauté s’est enrichie depuis plusieurs années d’œuvres d’artistes de renommée mondiale. Ainsi, dans les jardins de Monaco, des sculptures de César, Arman, Botero, Folon, Lalanne, Emma de Sigaldi, Moore… ont trouvé leur place. Un cheminement piétonnier a été spécifiquement mis en place dans le quartier de Fontvieille pour partir à leur découverte. 

 

Aux alentours : 

Patrimoine

 

 

Beaulieu sur Mer 

Situé à 10 km de Nice, niché au milieu d’une abondante végétation, Beaulieu porte bien son nom. Ses plages bordées de palmiers, sa lumière superbe et ses températures douces la plupart de l’année, en font un des sites privilégiés de la Côte d’Azur.

Ne manquez pas d’aller admirer et visiter la Villa grecque Kérylos, cette somptueuse et fidèle reproduction d’une luxueuse villa de la Grèce antique vous ravira par la beauté des décorations de chaque pièce. Autrefois fréquenté par les têtes couronnées, Beaulieu est encore à la fois la ville du faste et de la tradition méditérranéenne. Les propriétés luxueuses, les beaux parcs et jardins ainsi que les somptueuses limousines que vous croiserez à Beaulieu vous rappelleront que vous êtes bien au cœur de la Côte d’Azur. Cap d’Ail se tient paisiblement le long de la côte, à la frontière de la principauté de Monaco.

  • Cap d’Ail

est classée station climatique depuis 1921. La qualité de son eau de mer lui a valu le Pavillon bleu pour ses 3 plages:

- La plage Marquet est la plus familiale, en pente douce et d’accès facile, elle abrite le cercle nautique et dispose de 2 restaurants.
- La plage Mala est nichée dans la végétation et accessible à pied par un petit sentier, elle est aussi familiale et dispose de 2 restaurants.
- La plage des Pissarelles est réservée aux plus sportifs, elle est bordée de rochers et accessible par un sentier un peu difficile pour les enfants.

Une superbe promenade de 4km dans un cadre sauvage et très bucolique est à faire par le sentier du bord de mer vous conduira depuis la plage Marquet jusqu’à la plage Mala. Vous pourrez visiter le centre Meditérranéen avec son amphithéâtre conçu par Jean Cocteau et tout près de la mer le parc Sacha Guitry qui a été aménagé en restanques à côté de la villa (qui appartenait jadis à ce célèbre auteur). Il n’est d’ailleurs pas le seul à avoir été conquis par Cap d’Ail. Ses 3 km de côtes ont séduit bien des personnalités, le Prince de Galles, le Tsarévitch, les frères Lumière, Greta Garbo, Apollinaire, et bien sûr Cocteau…

  • Eze Village 

La commune d’Eze s’étend du bord de Mer à la Grande Corniche… Un sentier escarpé relie Eze Village à la station balnéaire. Eze est un des plus beaux villages de la Côte d’Azur offrant une vue étendue sur l’ensemble de la Riviera… Par certains matins d’hiver, du haut de ce petit village, apercevez la Corse. Flânez sur les remparts, observez le panorama du haut des ruines du château et abritez vous dans les petites ruelles entrelacées. Découvrez la flore méditerranéenne dans le Jardin exotique, aménagé en 1950.

  •  Menton 

Située entre la principauté de Monaco et la Riviera Italienne, dans un amphithéâtre de montagnes ouvert sur la mer, Menton est la première des « Villes d’Art et d’Histoire » de la Côte d’Azur. Bénéficiant d’un microclimat subtropical, ses jardins d’exception en font la renommée. Hébergements et logements toutes catégories, restaurants, casino, jardins, musées, plages, nautisme, sports…. toutes les conditions pour bien vivre un séjour réussi

  • Nice 

A la fois élégante et populaire, Nice a le charme des cités méditerranéennes où la douceur de vivre tient autant à la beauté de la ville qu’à son climat exceptionnel. Ici, même en hiver, les terrasses de café sont agréables et l’on peut y admirer la célébrissime Promenade des Anglais, toujours impeccablement fleurie, longeant la courbe de la Baie des Anges, avec d’un côté, les nombreuses plages et de l’autre les luxueux hôtels. Nice vous étonnera par l’architecture baroque de certaines résidences et de châteaux sur les collines du Mont Boron ou par les folles exagérations de l’architecture Belle Epoque.
De somptueuses réalisations sont également à découvrir au gré des promenades dans les jardins fleuris et parcs de la colline du Château, le parc Chambrun ou l’espace Masséna.
Fiers de leur passé d’indépendance, les Niçois ont leur propre langage (le Nissart) et une cuisine typique aux saveurs relevées, à l’image de leur célèbre carnaval : les Pissaladières (tartes aux oignons, anchois, olives) , Ratatouille (tomates, aubergines, courgettes) ou Pain Bagnat (pain garni de légumes) ou Salade Niçoise, le tout est toujours généreusement arrosé d’huile d’olive et garni d’olives niçoises (les caillettes) qui sont petites et noires.
Nice est également une ville d’arts et de culture, après Paris c’est la ville qui compte le plus de musées. La ville est animée de jour comme de nuit avec en période estivale le Nice Jazz Festival dans les superbes arènes et les jardins du Cimiez, la bataille de fleurs sur la Promenade des Anglais lancées par les plus jolies filles de la Côte d’Azur. Chaque jour, sur le Cours Soleya, se tient le grand marché aux fleurs avec fruits et légumes le matin. La vitalité de ces quartiers avec leurs marchés au milieu des boutiques et restaurants est contagieuse, l’animation y est garantie.

  • Roquebrune Cap Martin 

Située entre Monaco et Menton, au pied des Alpes, la Ville de Roquebrune-Cap-Martin (933 hectares) dont les différents quartiers s’étagent au bord de la mer Méditerranée, sur un rivage de 7 kilomètres, est une station climatique de la Riviera Française de renom.
Le vieux village, alliant le pittoresque traditionnel (village perché) aux témoignages du passé (château du Xème siècle) et aux marques de la modernité (nouveau quartier du Rataou).
Le Cap Martin, longue péninsule aux franges escarpées qui se compose à la fois de magnifiques villas entourées de parcs arborés, symboles des grands architectes et du tourisme de villégiature du début du siècle (villas de Tersling) , et à la fois de formes urbaines contemporaines (plateau du Cap).L(-8)C

  • St Jean Cap Ferrat 

situé sur une presqu’île de rêve, St Jean constitue un village de pécheurs qui entoure le petit port de plaisance. Vous y trouverez aussi la Villa Ephrussy de Rothschild, un palais somptueux, décoré avec des œuvres d’art d’inestimable valeur, situé au centre de sept types de jardin. La villa est ouverte toute l’année.

  • Villefranche sur Mer 

Eté comme hiver, Villefranche brille, bon chic-bon genre, avec sa superbe rade qui est réputée être l’une des plus belles de la Méditerrannée. Le port, la citadelle, la vieille ville, la courbe de son rivage font tout le pittoresque de cette cité qui remonte à 130 ans avant J-C. Son port est à la fois un petit port de pêche avec ses barques colorées et ses filets et un port de tourisme lieu d’escale de nombreuses croisières. Vous pourrez flanner le long des quais des pêcheurs, bordés de restaurants et de terrasses et si vous continuez jusqu’au bout vous arriverez à la longue plage de Villefranche qui est agréable dès les premiers beaux jours.

  • La Vallée des Merveilles 

Située au cœur du parc national du Mercantour, La Vallée des Merveilles et de Fontanalba présente un patrimoine naturel unique. situé à une cinquantaine de kilomètres de Menton, le Mont Bego est un véritable musée de préhistoire à ciel ouvert. 36.000 gravures rupestres datées de l’âge du cuivre et du début de l’âge de bronze sont conservées sur les dalles rocheuse (zone la plus grande d’Europe) les gravures sont le reflet d’un culte rendu par des paysans soucieux de l’abondance des récoltes et de la profusion des troupeaux : un immense chant à la terre nourricière et aux dieux.

L’originalité climatique et géologique du parc se traduit par une grande variété de, paysage naturel (roche polies, lacs…) de faune et de flore. La Flore compte 2400 espèce végétale, dont 220 sont considérées comme très rare et 40 endémiques ! La faune compte 193 espèces de vertébrés (chamois, bouquetins, marmottes) elle peut être facilement observée par les promeneurs attentifs.

 
 
http://fr.montecarlosbm.com/wp-content/themes/sbm